Le baromètre 2015 de l’Agence bio est tombé.

Les français se tournent de plus en plus vers les produits bio, dont la consommation a atteint des records en 2015. Les surfaces agricoles bio poursuivent leur développement.

  • 65 % des Français ont consommé régulièrement bio en 2015 (vs 37 % en 2003)
  • 5,5 milliards d’€ : le poids du marché bio en France (+10 % vs 2014)
  • 42 216 opérateurs bio en France (+7,2 % vs 2014)
  • 1,31 million d’hectares de terres bio en France (+17 % vs 2014)
  • 6 Français sur 10 consomment bio régulièrement
  • 1ère estimation: le marché des produits bio à 5 milliards d’euros fin 2014
  • 1,1 million d’hectares cultivés en bio en 2014 (+4 % / 2013)
  • Les Français ont une image positive de la Bio

La Bio est véritablement entrée dans le quotidien des Français. D’après le nouveau Baromètre Agence BIO / CSA de janvier 20151, les Français sont plus nombreux à consommer des produits bio et de plus en plus souvent. En 2014, près de 9 Français sur 10 en ont consommé au moins occasionnellement (88 % vs 75 % en 2013) et 6 sur 10 régulièrement, c’est-à-dire au moins un produit bio au moins une fois par mois (62 % vs 49 % en 2013). La Bio fait désormais partie des habitudes des Français, qui ne sont plus que 12 % à déclarer ne jamais en consommer, alors qu’ils étaient 46 % en 2003.

Cette hausse de la consommation bio est confirmée par les premières estimations du marché des produits bio qui devrait atteindre 5 milliards d’euros en 2014 (y compris RHD), soit une croissance globale estimée à 10 % tous circuits confondus. Et, malgré un contexte difficile, les consommateurs bio confirment leur choix pour des produits dont la naturalité et l’authenticité sont garanties : 92 % d’entre eux ont l’intention de maintenir, voire d’augmenter leurs achats bio dans les 6 mois à venir. Cette consommation responsable fait directement écho à l’importance croissante que les Français disent accorder au développement durable dans leurs décisions d’achats : 88 % d’entre eux déclarent privilégier des produits respectueux de l’environnement et/ou du développement durable (66 % en 2013).

En réponse à cette demande des consommateurs, la production bio augmente en France. Le nombre d’opérateurs bio a progressé de +4 % entre 2013 et 2014 pour atteindre plus de 39 400 opérateurs bio et les surfaces cultivées en bio représentent désormais plus d’1,1 million d’hectares.

Pour renforcer ce réflexe bio auprès de tous les publics : consommateurs, agriculteurs, enseignants, restaurateurs, décideurs publics, etc., l’Agence BIO lance cette année sa nouvelle campagne triennale de promotion et d’information 2015-2017, cofinancée par l’Union européenne.

 

Oyé Oyé AMAPiens de l’Oise !!!

 

Tous les AMAPiens de l’Oise sont conviés à un grand pique nique organisé le :

DIMANCHE 13 OCTOBRE à partir de 12h00 –
à l’occasion du marché fermier à Beauvais
(Parc du Conseil Général-rue Cambry – près du stand FAMAPP)


Ce pique nique sera un moment convivial pour discuter ensemble et se rencontrer !

Nous vous encourageons à apporter un plat salé ou sucré à partager (cake, tarte, salade).

Les boissons sont offertes par les AMAP organisatrices : AMAP de Beauvais, AMAP mon bio chou, AMAP Saveurs du Thelle, AMAP de Songeons, AMAP des 2 vallées. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’elles sur cet évènement.

N’hésitez pas à signaler lors de la distribution de votre AMAP si vous êtes susceptible de venir à ce pique nique !

LA FAMAPP

Les taupins sont des insectes coléoptères qui commencent leur vie sous forme de vers longs et jaunes ou marron, assez coriaces (vers fil de fer)  qui vivent dans le sol plusieurs années (jusqu’à 5 !)  avant de se transformer en “scarabées” fins et allongés. Les femelles pondent les oeufs aux mois de mai et juin. Lorsqu’on les retourne sur leur dos, ils peuvent se projeter dans les airs, en un « clic » audible, pour se retrouver à nouveau sur leurs pattes. Ils se nourrissent de racines et collets:  pomme de terre (!), carotte, maïs, chou, oignon, betterave, aubergine, poivron, et plus selon affinités. Ils peuvent aussi détruire les nouvelles semences et jeunes pousses.

Leurs principales périodes d’activité sont la mi-printemps et la fin d’été.
Plantes répulsives  : haricots, petits pois, colza, choux, sarrasin, moutarde blanche, ail, oignons, poireaux. Le taupin a horreur des terrains calcaires.
Prédateurs : carabidés (coléoptères insectivores), les larves de nématodes (peuvent s’acheter) qui parasitent les larves de taupin.
Ils peuvent être tués par le gel en hiver, ou par la sécheresse en été, surtout si la terre est nue.

Divers jardiniers proposent des trucs (non testés !) pour les contrôler : tourteau de ricin, chaux vive magnésienne, fils de cuivre plantés dans le sol, purin de sureau ou de fougère (attention, de nombreuse fougères sont protégées!), euphorbe.
Les larves et les œufs du taupin se trouvant dans les 2 ou 3 centimètres sous la surface : aération fréquente du sol, bêcher à grosses mottes en automne, rotation de cultures. Il existe des pièges à taupins. Les poules et autres oiseaux s’en régalent.
On propose aussi des demi pommes de terre à enterrer à peine, puis à inspecter régulièrement, afin de détruire ses locataires gastronomes. Avis aux pêcheurs : les larves de taupin seraient très prisées de nos amis à branchies.

Autre solution classique : le lindane. En haut lieu, on envisage de plus en plus sérieusement  le recours à l’uranium appauvri, actuellement en promotion.        😉

Christian

 

 

 

 

 

 

Chers amapiens,

La rubrique “Le Coin des Amapiens” vous permet de publier librement des informations qui pourraient être utiles aux autres amapiens.

Qu’il s’agisse de promouvoir une activité locale, une autre association, une cause humanitaire, une passion personnelle… cet espace vous est dédié !

Cette rubrique sera très prochainement ouverte.